fbpx

L’hygiène émonctorielle

Il y a un an je vous parlais de la cure de sève de Bouleau de chez Vegetal Water que j’avais faite au Printemps.

Retrouver mon article ici

En ce 20 mars, début du Printemps, j’avais envie de vous parler de l’hygiène émonctorielle.

Sachez que c’est par l’intermédiaire des émonctoires que votre corps va éliminer les déchets qui l’encombrent. C’est donc pour cela qu’en Naturopathie, nous procédons au  printemps et à l’automne à une detox.

Nous disposons de 3 types d’émonctoires :

1/ les 5 principaux organes d’éliminations : le foie, les intestins, les reins, la peau et les poumons. La femme possède un 6ème émonctoire : l’utérus.

2/ les émonctoires secondaires : glandes salivaires, glandes lacrymales et muqueuses ORL.

3/ les émonctoires pathologiques : ce sont des ouvertures (ulcères variqueux, saignements, plaies, boutons et kystes) que le corps crée pour éliminer les toxines.

L’organe clef de la detoxification, le foie, participe également au fonctionnement du système immunitaire et à la fabrication de certaines hormones. Ainsi, s’il est encombré par des toxines, il n’aura plus assez de ressources pour assurer son fonctionnement.

En fonction du rythme de vie, il est conseillé de faire une à deux cures de détox par an afin d’éviter l’accumulation des toxines.

C’est là que je choisis de vous mettre en garde, tout le monde ne peut pas faire de détox! , je le répète assez souvent mais cela demande une bonne vitalité.

Détoxifier son organisme demande une très grande énergie, il est donc primordial d’être accompagné dans votre démarche afin d’adapter votre cure en fonction de votre état de santé.

Par exemple :

– une personne pleine de vitalité, n’ayant pas de carence, pourra envisager une cure très puissante comme le jeûne

– une personne très fragilisée, comme une personne malade et/ou âgée, aura intérêt à s’orienter vers des cures plus douces à l’aide de plantes

– une femme enceinte ou allaitante n’en fera pas !

Garder bien à l’esprit que l’objectif d’une détox est de renforcer votre organisme et non pas de le fragiliser ou le déstabiliser.

Il existe 6 types de déchets que l’on travaille en protocole d’hygiène émonctorielle, à savoir:

1/ l’eau : elle peut être éliminée par l’urine, la sueur, la vapeur d’eau et les selles. Ce n’est pas vraiment un déchet mais le support d’élimination des substances hydrophiles.

2/ les gaz : éliminés par les poumons, ils peuvent donner mauvaise haleine.

3/ les déchets alimentaires : éliminés par les intestins.

4/ les colles : substances grasses et collantes éliminés par le foie, la peau, les poumons et les intestins. Les principales sources sont les glucides (surtout raffinés), les lipides (saturés) et les produits laitiers.

5/ les substances acides : éliminées par les reins, les poumons et la peau (transpiration). Elles peuvent provenir d’un excès de consommation de protéines animales, d’aliments acides, de légumineuses, de céréales raffinées, d’une mauvaise digestion du gluten et des laitages.

6/ les cristaux : ils résultent de l’acidose chronique et seront excrétés par les reins et la peau.

Quelles sont les conséquences d’un foie fatigué ?

  • Migraines
  • Nausées
  • Problèmes digestifs, de peau
  • Fatigabilité accrue
  • Faiblesse immunitaire
  • Allergies
  • Troubles menstruels
  • Sensibilité au stress accrue

Les symptômes sont très nombreux et on passe souvent à côté. Si vous voulez savoir si vous êtes prêt à faire une détox, je vous encourage à réaliser ce questionnaire.

Il est possible d’estimer simplement le degré d' »intoxication » de notre organisme, grâce à ce questionnaire (cliquez-ici).

Evaluez chaque symptôme par une note entre 0 et 4, selon que vous en souffrez :

  • jamais : 0
  • rare ou peu intense : 1
  • modéré : 2
  • fréquent ou intense : 3
  • maximal : 4

Nous devrions tous avoir un score proche de zéro… Plus votre score est élevé, plus votre organisme est intoxiqué, plus vous avez besoin d’une détox.

Pour ma part, pour ceux qui auront lu mon article sur la Vegetal water, j’ai longtemps cherché une cure qui soit 100% clean au niveau de la composition, de la méthode de récolte, de l’origine…Etc.

La cure est :

– récoltée en France

– certifiées Bio, non pasteurisées et sans conservateurs

-100% pure sève de bouleau bio

– garantie sans pesticides et radioactivité

– extraite manuellement et de manière artisanale, ce qui garantit la pureté de la sève tout en préservant les arbres

Vous pouvez retrouver leurs analyses ici

Si vous êtes intéressés par la Vegetal Water, vous pouvez bénéficier d’une réduction de 15 euros + livraison offerte, soit la cure à 54€ au lieu de 69€, avec le code CHA15.

L’idéal est de consommer la sève de bouleau en cure pendant au moins 3 semaines à raison de 25cl par jour. On conseille de sortir ces 25cl la veille au soir afin de les boire à température ambiante (pour une meilleure assimilation). Elle se prend en 3 prises : 1 prise le matin à jeûn, 1 prise avant midi et 1 prise avant 17h.

A conserver au réfrigérateur dès réception.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives ou votre généraliste.

Ecrire un commentaire