fbpx
Vous avez déjà songé à acheter un diffuseur d’huiles essentielles afin d’améliorer votre bien-être et prendre soin de votre santé ?
Vous avez souvent hésité face aux nombreux types de diffuseurs d’huiles essentielles disponibles sur le marché ?
Aujourd’hui dans mon article je vous explique tout ! Alors à vos blocs notes pour trouver votre diffuseur
Tout d’abord, désacralisons le mythe du diffuseur 😉
A quoi ça sert un diffuseur d’huiles essentielles ? entre autres,
  • Nettoyer et purifier l’air des bactéries et virus
  • Stimuler le système immunitaire
  • Réduire le stress
  • Améliorer l’humeur et la concentration
  • Soulager les maux de tête
  • Prévenir les maladies hivernales
  • Améliorer la qualité du sommeil
  • Parfumer l’air ambiant
  • Chasser les moustiques
Il est vrai que sur le marché, on en trouve pour tous les goûts et tous les budgets cependant sachez-le, chaque diffuseur a sa particularité.
Il existe 4 technologies de diffusion: nébulisation, brumisation, chaleur douce et ventilation.
Chaque technologie respecte un cahier des charges précis à savoir la propulsion des particules d’huiles essentielles dans l’atmosphère, sans les chauffer à plus de 40°C !
Au delà de cette température, les molécules aromatiques qui composent les huiles essentielles et essences sont dégradées et pourraient devenir toxiques.
1/Les diffuseurs par nébulisation sont robustes et très puissants.
Les huiles essentielles sont propulsées par une pompe, à la verticale au travers d’une fine buse de verre. A la sortie de cette buse, un souffle d’air très rapide et transversal vient accueillir les huiles essentielles, qui sont donc projetées latéralement sur les parois de la verrerie extérieure. C’est l’idéal pour une bonne diffusion dans une grande pièce maximum 100 m2.
En outre, cette diffusion est entièrement froide, et les particules d’huiles essentielles sont particulièrement bien dispersées lors de leur projection : elles sont donc plus légères et restent en suspension dans l’air plus longtemps qu’avec les autres technologies.
On choisit ce type de diffuseur si :
  • diffusion dans un but thérapeutique
  • idéal pour les grandes surfaces (entre 50 et 100 m2)
A retenir : le diffuseur par nébulisation émet un léger bruit, il s’agit entre autres de la vibration du propulseur d’air donc on oublie ce genre d’appareil dans les chambres par exemple.
Prix : étant donné les matériaux utilisé notamment la verrerie et la technologie de diffusion, ce sont des appareils qui ont des prix d’appels à plus de 50€.
2/Les diffuseurs à brumisation ou par ultra sons sont un peu moins puissants mais à ne pas négliger car tout aussi efficace.
Beaucoup plus simple que le nébulisateur, vous trouverez au fond une pastille à ultra-sons, qui émet des vibrations à très haute fréquence ; au-dessus de cette pastille, vous versez de l’eau froide, dans le réceptacle prévu à cet effet ; puis vous versez l’huile essentielle à diffuser au-dessus de l’eau. Au contact de la pastille qui vibre, l’eau va émettre une brume d’eau froide (il ne s’agit pas de vapeur), brume qui emporte les particules d’huiles essentielles qui se trouve à la surface.
Ce que j’apprécie dans ce type de diffuseur, c’est le côté esthétique qui peut se fondre dans la masse de votre décoration, sans compter l’effet de la brume qui est vraiment sympa.
On choisit ce type de diffuseur si :
  • idéal pour les grandes surfaces (entre 0 et 30 m2 pour un effet thérapeutique, jusqu’à 50 m2 pour un effet de fond)
  • idéal car il fait très peu de bruit
  • intéressant pour son côté esthétique si vous souhaitez voir la brume se dégager dans la pièce
A retenir : ils font très peu de bruit ! Un simple petit clapotement d’eau, qui n’a rien à voir avec le bruit de la pompe à air comprimé des nébulisateurs.
Prix : on en trouve beaucoup sur internet et à tous les prix. Pour ma part, je préfère miser sur un diffuseur entre 20 et 30 euros bien plus robuste. Dans tous les cas, ça reste un rapport « surface de diffusion » vs « prix » vraiment optimal.
3/Les diffuseurs à chaleur douce représentent la gamme la plus simple.
Etant donné qu’il ne faut pas dépasser les 40° C, ce type de diffuseur va chauffer les huiles essentielles « doucement » d’où son nom. Vous avez donc sur ces diffuseurs un petit réceptacle, dans lequel on verse quelques gouttes d’huiles essentielles.
Petit à petit, sous l’effet de la chaleur, les particules aromatiques volatiles sont propulsées dans l’atmosphère.
On choisit ce type de diffuseur si :
  • idéal pour débuter
  • idéal dans la chambre pour aider à l’endormissement car il ne fait aucun bruit
A retenir : ils sont très intéressant car c’est une entrée de gamme pour commencer dans la diffusion des huiles essentielles cependant on ne va pas se mentir on ne peut pas l’utiliser dans une pièce de plus de 20 m2. Une mise en garde lors de votre achat, veillez à bien faire attention, car un appareil de mauvaise qualité pourra entrainer une surchauffe au dessus des 40 ° C avec l’apparition d’une diffusion toxique plutôt que thérapeutique.
Prix : ils dépassent rarement la tranche 20€/30€
4/Les diffuseurs à ventilation fonctionnent pour la plupart avec un buvard jetable, sur lequel on y dépose les huiles essentielles.
Au travers de ce buvard on fait passer un souffle d’air plus ou moins puissants selon les diffuseurs afin de permettre que les particules se décollent du buvard et se diffuse dans l’atmosphère.
On choisit ce type de diffuseur si :
  • vous souhaitez avoir un diffuseur facilement transportable pour vous suivre partout
  • vous souhaitez en avoir un dans votre voiture ou pour votre bureau
A retenir : les fabricants ont crée de nouveaux types de ventilation sans papier buvard mais le principe reste identique. Ils sont peu puissants mais reste très discret.
Prix : moins de 20 €
Alors prêt à vous lancer ?

Ecrire un commentaire